Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/07/2009

La poste encore en danger

L'été est une période propice aux mauvais coups.

Le gouvernement vient en effet de décider le changement de statut de la Poste.

Même si le temps est aux précautions oratoires sur la dimension "publique" de cette "privatisation", les expériences précédentes en la matière (SNCF, EDF, France Télécom) conduisent à mesurer le danger de voir disparaitre ce service de proximité et de relations sociales.

Un appel à référendum a été lancé et il semble important que la maximum de citoyen(ne)s s'y associent dès maintenant

L'association "Rassembler la gauche dans le pays "Uzège Pont-du-Gard"" peut naturellement y participer en recueillant les signatures de celles et ceux qui veulent agir pour ce faire.

Un référendum sur La Poste.pdf

Défense des services publics contre exigences financières de VEOLIA

Le conseil général du Gard vient de céder aux exigences de VEOLIA pour préserver provisoirement un engagement tarifaire à 1,5 € ...

... en attendant les prochaines exigences de cette multinationale plus empressée de satisfaire ses actionnaires que de répondre aux besoins des populations ...

... en réduisant d'autres enveloppes sociales du département pour obtempérer à cette nouvelle facture plus élevée que prévue intialement.

A l'initiative d'ATTAC, un communiqué signé des partis de gauche a été diffusé. Il est important que ce texte devienne aussi celui des citoyen(ne)s qui pensent que la défense des services publics et le refus de céder à leur abandon au privé sont réellement de valeurs de gauche.

L'association "Rassembler la gauche dans le pays "Uzès Pont-du-Gard"" peut servir de relais pour cette collecte de soutien à ce texte

Transport-gard.doc

21/07/2009

Défendre le service public des transport dans le Gard le vendredi 24 juillet à 9h30

La Délégation de Service Public des Transports Gardois :  dans l’impasse !

Les transports dans le Gard doivent rester un vrai service public


La multinationale "Veolia STDG", seule prétendante à la Délégation de Service Public des transports Gardois pour 10 ans, a d’emblée réclamé une enveloppe financière nettement plus importante par rapport au budget prévu par le Conseil Général !

Le Conseil Général du Gard a décidé de se soumettre aux exigences de Veolia. Comment ? en amputant chaque année d’autres enveloppes du budget, (culture, loisirs, social, ……….)

Le Conseil Général aurait dû refuser les conditions nouvelles du marché et l’offre de Veolia. Une nouvelle consultation aurait dû être envisagée, mais tel n’est pas le cas.

L’Association ATTAC dénonce l’utilisation qui serait faite de l’argent public, pour les seuls profits d’une multinationale, si cette offre reste en l’état.

Il est encore temps, en engageant rapidement une étude de faisabilité, de proposer d’autres possibilités de gestion des Transports, comme une Régie Publique ou une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif).

Nous donnons rendez-vous à tous ceux et celles qui veulent défendre

le Bien Commun Public qu’est le Transport collectif dans le Gard.

Vendredi 24 juillet à 9h30 devant le Conseil Général du Gard à Nîmes.


Les ATTAC du Gard, 13 juillet 2009