Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/10/2009

carte postale électronique pour la poste

Ci dessous le lien sur la carte postale électronique mise en ligne sur
le site appelpourlaposte, merci de le faire tourner dans les réseaux et
de le communiquer à vos webmaster afin de l'insérer sur vos sites
respectifs.

http://www.referendumpourlaposte.rezisti.org/index.php

 

28/10/2009

Atelier citoyen de la FASE30

CR du premier qui s'est tenu à Nîmes le 21 octobre dernier

CR FASE 30 Atelier Nimes-2.pdf

 

première étape d'une reconstruction de la gauche qui se fera avec les citoyens dans leur diversité, adhérents ou non de partis, syndicats, organisations, militants soucieux de retrouver un cadre commun ouvert pour qu'une alternance sociale et écologique soit réellement possible

 

Les petits rus sont tous nécessaire pour faire de grandes rivières

Défense de la poste ... suite ...

Prochaines étapes campagne Poste / Après la votation citoyenne, 5 millions de cartes au Président de la République

 

Suite au succès de la votation citoyenne du 3 octobre, le Comité national contre la privatisation de la Poste poursuit sa mobilisation. Il propose une série d'initiatives pour transformer cette première étape en victoire.
Mais l'engagement des comités locaux et départementaux est une condition sine qua non de ce succès.

 

Suites poste oct09.doc

24/10/2009

Après le succès de la votation

Comité uzègeois contre la privatisation de la poste


Après l'excellent résultat enregistré sur nos territoires et afin d'examiner la suite à donner et comment s'inscrire dans les propositions d'actions discutées au plan national, nous vous convions à une réunion :

Le mardi 27 octobre à 18 h 30 à Vallabrix (au foyer ou à la Mairie)

 

ci-joint le compte rendu de la réunion du Comité national.

CP com nat 13 octobre 2009.pdf

19/10/2009

Allons ensemble aux régionales!

 

 

Allons ensemble aux régionales!

Pétition citoyenne de soutien à la démarche unitaire engagée le 28 septembre par la gauche antilibérale et anticapitaliste

Nous qui signons cet appel,

http://www.convergencedesluttes.fr/petitions/index.php?petition=2

manifestons notre soutien à la démarche unitaire

engagée le 28 septembre 2009

et exigeons qu'un accord soit effectivement trouvé pour que nous allions ensemble aux régionales de 2010.

 


Déclaration unitaire FASE, GU, Alternatifs, NPA, PCF, PCOF, PG du 28 septembre 2008

Les partis et mouvements réunis ce jour, lundi 28 septembre, dans le cadre d’un groupe de travail sur les Régionales ont fait la déclaration suivante :

Dans une situation marquée par une offensive accélérée de la droite et du patronat contre l’ensemble des droits sociaux et des droits démocratiques, nous appelons à soutenir et à contribuer aux mobilisations et aux luttes de façon les plus larges et les plus unitaires possible dans la perspective d’une confrontation politique et sociale avec le pouvoir et le patronat. L’enjeu est de faire subir, enfin, une défaite à ce pouvoir réactionnaire. Les sujets ne manquent pas : la privatisation de la Poste, la multiplication des plans de licenciements, le travail du dimanche, la précarisation du travail et des conditions de vie, la remise en cause du droit aux études pour tous et toutes, l’augmentation du forfait hospitalier, la mise au pas des libertés publiques, les expulsions massives de travailleurs immigrés… Beaucoup de manifestations, d’initiatives sociales et politiques, se mettent en place en cette rentrée. Nous les soutenons ensemble comme la votation citoyenne contre le changement de statut de la Poste, la manifestation pour le droit des femmes du 17 octobre, les marches pour l’emploi, contre la précarité et les licenciements ou les initiatives en riposte au sommet « climat » de Copenhague…

La crise du capitalisme, économique et écologique, continue ses ravages démentant les discours trompeurs sur la reprise et la moralisation de celui-ci. Les États ont distribué des centaines de milliards d’euros ou de dollars aux responsables de la crise financière. Ils demandent maintenant à la population et au monde du travail de payer cette facture, de payer l’addition pour les banques, de payer à la place des pollueurs. La crise écologique s’accentue, alimentée par la logique productiviste du capitalisme : réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles et des terres cultivables, pollutions. Cette crise conduit à la mise en danger des moyens d’existence de millions d’être humains et menace gravement la biodiversité. Il y a urgence et les belles déclarations des gouvernants ne sont pas suivies d’actes conséquents. Nous voulons rompre avec cette logique toujours plus folle du capitalisme productiviste. Nous voulons une politique qui remette en cause la logique du profit pour satisfaire les besoins élémentaires et durables de la population.

Face à un capitalisme de plus en plus brutal et sauvage et à un gouvernement bien décidé à accélérer le rythme de ses attaques, rien ne doit détourner de la nécessaire construction d’une alternative à logique du système capitaliste et productiviste. Sur cette base, il faut œuvrer à gagner la majorité des travailleurs et des citoyens aux perspectives ouvertes par une gauche de combat. Voilà nos priorités.

Or, Face à la détermination du pouvoir Sarkozyste, nous assistons au contraire à un nouveau glissement à droite de la gauche d’accompagnement avec la tentative de construction d’une coalition de centre-gauche PS/MODEM/Europe Ecologie et le projet de primaires. C’est à dire d’une gauche qui va toujours plus vers la droite et risque de favoriser ainsi les futures victoires électorales de cette dernière comme le prouve malheureusement la situation italienne.

Dans ce contexte, les forces qui composent la gauche antilibérale et anticapitaliste ont le devoir de tout faire pour battre la droite et offrir une autre voie : un débouché politique qui permette de mettre en œuvre un programme traduisant dans les régions les exigences populaires issues des mobilisations, un programme régional véritablement alternatif au libéralisme et au productivisme.

Il s’agit, ensemble, non seulement de contrecarrer l’offensive politique de la droite et du libéralisme pour défendre les exigences du monde du travail, encourager les résistances mais plus fortement inverser le rapport de forces dans les urnes et dans les luttes.

A ce stade, nous savons que des approches différentes existent entre nous sur plusieurs points. Ils sont connus et nous n’avons pas cherché à les esquiver au cours de notre rencontre.

Nous ne pouvons préjuger des décisions souveraines de chacun de nos partis.

Mais nous décidons de constituer un cadre politique national de discussion commun en vue de vérifier la possibilité d’aller ensemble aux régionales.

C’est pourquoi les partis et courants politiques réunis ce jour se sont mis d’accord pour une prochaine réunion de notre groupe de travail sur les Régionales le mercredi 7 octobre. Il aura pour première tache d’élaborer un calendrier qui permettra d’organiser les discussions sur tous les points à régler afin de trouver un accord

C’est un premier pas mais il est important car les enjeux de ces élections sont non seulement régionaux mais nationaux. Ensemble, nous pouvons contribuer à inverser le rapport de force entre la droite, le patronat et les classes populaires dans les luttes et dans les urnes.

Signataires : Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE), Gauche unitaire, Les Alternatifs, Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Parti communiste français (PCF), Parti communiste des ouvriers de France (PCOF), Parti de gauche (PG).

Ont également assisté à cette réunion au titre d’observateurs, des délégations du Forum social des quartiers populaires (FSQP) et de Lutte ouvrière (LO).

 

 

 

Atelier-citoyens ... rappel ...

Quand une démarche citoyenne dépasse les frontières habituelles des partis et organisations traditionnelles

 

Plus de citoyens prendront en mains la construction de leurs demains, au delà des différences et des habitudes particanes, plus les chances de gagner une alternance seront fortes

 

Invitation Atelier citoyens Régionales 2010.pdf

14/10/2009

Un atelier-citoyens pluraliste

à l'initiative du collectif gardois de la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE30) et de militants et de citoyens du département, un atelier est organisé le mercredi 21 octobre à 19h au café de la grande bourse à Nîmes sur le thème : "Quel mode de développemnet en languedoc-Roussillon ?"

Tous ceux qui pensent qu'un autre type de développement est possible et qu'il faut savoir faire converger des forces pour le construire ensemble sont concernés et invités à y participer

Atelier citoyens de la Fédération pour une alternative sociale et écologique du Gard-2.pdf