Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/01/2010

Communiqué de la FASE Languedoc-Roussillon

 

Un accord décisif

 

Mardi 5 janvier, un accord a été conclu en Languedoc Roussillon

entre les forces de la gauche de gauche et de l’écologie radicale

(Fédération et Alternatifs, GU, M’PEP, NPA, Objecteurs de Croissance, PCF, PG).

Ils présenteront une liste unitaire aux prochaines élections régionales.

La FASE se réjouit de cet accord historique dans la construction duquel elle a joué un rôle important en favorisant le rapprochement des points de vue. Elle souligne aussi l’état d’esprit positif de toutes les organisations pour que l’accord aboutisse.

Com-FASE-9janv10.doc

Nous appelons la population à s’impliquer avec nous dans cette élection et à nous rejoindre dans cette démarche.

 

 

Commentaires

Que le Front de Gauche se soit élargie en Languedoc Roussillon c’est bien…pourrait on dire c’est génial…que la Gauche de la Gauche aille du plus à droite le Parti Communiste au plus à Gauche le NPA c’est déjà symbolique… Que le Parti de Mélenchon soit en tenaille c’est tout de même bizarre pour un parti qui se voulait fer de lance..
Maintenant mettre un parti moribond avec 2 à 3 % de suffrages et en plus divisé, les plus connus étant sur la liste de Frêche, Gaissot et les autres sortants et utiliser ce parti pour y mettre des têtes de liste quasiment partout, c’est comme dirait la droite se tirer une balle dans le pied.
Croyez vous sincèrement que cette mascarade de Front de Gauche ira jusqu’au bout…en Languedoc Roussillon… ou juste un faire valoir pour un rapprochement avec le PS.
Ne pensez vous pas que le NPA va très vite comprendre le piège dans lequel il est tombé…Mais c’est logique, ils ne voulaient pas dépenser d’argent pour une élection inutile…il y a tellement d’autres combats…

Écrit par : Libertaire | 12/01/2010

Bonjour,

même si l'anonymat est possible sur les blogs et les commentaires, je préfère toujours être à visage découvert pour plus de transparence dans les expressions.

Je ne suis pas à ma première expérience de discussions à gauche ayant débouché sur un accord et je suis donc prudent quant à la suite ... mais je me réjouis pleinement de ce qui est en sachant qu'il s'agit du premier de ce genre pour les régionales avant celui des pays de la Loire ... en attendant peut-être la suite dans d'autres régions ... exemples aidant !

Ce qui va se passer maintenant n'est un piège pour personne car aucun des partenaires n'est assez naïf pour croire qu'il suffit d'un accord annoncé pour rassembler les électeurs de gauche abandonnés par les partis trop souvent soucieux de leur propre devenir que de celui de la gauche elle-même.
Il faudra mesurer les volontés de chacun à la manière dont l'ouverture à des candidatures citoyennes et associatives seront inscrites dans les listes, et pas seulement symboliquement dans les queues de listes, mais aussi en position éligibles.
Il faudra mesurer comment chacun des partenaires prolongera les engagements de l'accord pour que le programme élaboré en commun puisse trouver des possibilités, même limités en cas de défaite, d'être mis en œuvre, pour que les élus issus de cette liste mettent réellement en œuvre d'autres pratiques démocratiques avec les électeurs pour appuyer les luttes et les faire rentrer pleinement au conseil régional.

L'accord précise bien un refus d'alliance avec Frêche et ses pratiques autoritaires et de "grandeur-vitrine" ...
Personne n'a perdu son "âme" dans cet accord et chacun aura demain à en être un des acteurs ... seule manière pour que la dynamique que peut créer cet accord puisse se poursuivre et s'élargir

@micalement
Denis Ballini

Écrit par : ballini | 14/01/2010

Les commentaires sont fermés.