Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/02/2011

Indignons-nous : ceux qui ferment des classes

UZES, ÉCOLE EN DANGER 

NON à la fermeture d’une classe au Groupe Scolaire Jean Macé ! 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N6414


Ayons de l’ambition pour nos enfants ! 
Nous souhaitons conserver à Uzès le choix d’un enseignement adapté et de qualité, dans des conditions favorables d’apprentissage. Une fermeture de classe impliquerait au contraire moins de temps par enfant, des conditions précaires d’enseignement et d’avantage d’enfants en situation d’échec. 
La suppression d’une classe entrainerait également une demi décharge pour le poste de directeur/trice, actuellement à temps plein, ce qui ne laisserait que très peu de temps pour la gestion de l’établissement et l’écoute des enfants et de leurs parents. 
Il est nécessaire ici de tenir compte également des données démographiques à venir de la ville d’Uzès, les perspectives de développement à court terme de la population étant en hausse : la sixième tranche de Mayac, la ZAC Chauvin, le lotissement La Perrine sont autant de lots et logements sociaux qui verront, selon les statistiques basses de l’INSEE, au moins une cinquantaine d’enfants supplémentaires à scolariser. 
Aussi je soutiens les parents d’élèves et la FCPE et demande le maintien de cette classe en danger de fermeture ! 


Ayons de l’ambition pour nos enfants ! 
Nous souhaitons conserver à Uzès le choix d’un enseignement adapté et de qualité, dans des conditions favorables d’apprentissage. Une fermeture de classe impliquerait au contraire moins de temps par enfant, des conditions précaires d’enseignement et d’avantage d’enfants en situation d’échec. 
La suppression d’une classe entrainerait également une demi décharge pour le poste de directeur/trice, actuellement à temps plein, ce qui ne laisserait que très peu de temps pour la gestion de l’établissement et l’écoute des enfants et de leurs parents. 
Il est nécessaire ici de tenir compte également des données démographiques à venir de la ville d’Uzès, les perspectives de développement à court terme de la population étant en hausse : la sixième tranche de Mayac, la ZAC Chauvin, le lotissement La Perrine sont autant de lots et logements sociaux qui verront, selon les statistiques basses de l’INSEE, au moins une cinquantaine d’enfants supplémentaires à scolariser. 
Aussi je soutiens les parents d’élèves et la FCPE et demande le maintien de cette classe en danger de fermeture ! 

Ayons de l’ambition pour nos enfants ! 
Nous souhaitons conserver à Uzès le choix d’un enseignement adapté et de qualité, dans des conditions favorables d’apprentissage. Une fermeture de classe impliquerait au contraire moins de temps par enfant, des conditions précaires d’enseignement et d’avantage d’enfants en situation d’échec. 
La suppression d’une classe entrainerait également une demi décharge pour le poste de directeur/trice, actuellement à temps plein, ce qui ne laisserait que très peu de temps pour la gestion de l’établissement et l’écoute des enfants et de leurs parents. 
Il est nécessaire ici de tenir compte également des données démographiques à venir de la ville d’Uzès, les perspectives de développement à court terme de la population étant en hausse : la sixième tranche de Mayac, la ZAC Chauvin, le lotissement La Perrine sont autant de lots et logements sociaux qui verront, selon les statistiques basses de l’INSEE, au moins une cinquantaine d’enfants supplémentaires à scolariser. 
Aussi je soutiens les parents d’élèves et la FCPE et demande le maintien de cette classe en danger de fermeture ! 

Les commentaires sont fermés.